Approches fondamentales des processus cognitifs et de leur développement

Au sein de ce programme de recherches, nous cherchons à comprendre les processus cognitifs fondamentaux impliqués dans la perception, l’attention, la mémoire (effet de l’expertise sur la mémoire immédiate), le langage, la compréhension, les émotions et le raisonnement. Les modèles théoriques et méthodologiques sont ceux de la psychologie expérimentale, neuropsychologie, neuroimagerie, psychophysique, psychologie différentielle. Une approche dynamique intégrant involution et évolution est aussi mise en œuvre dans le but d’approfondir la connaissance de ces processus fondamentaux.

Régulations sociales et affectivo-motivationnelles des performances

Ce programme de recherches a pour objet l’étude des facteurs et processus psycho-sociaux etaffectivo-motivationnels qui régulent les performances individuelles et collectives dans les domaines professionnel, scolaire et de la formation. Les facteurs retenus sont d’ordre individuel (concept de soi, estime de soi, personnalité,…), interpersonnel (soutien social, isolement, climat social et scolaire, conflits,…)et contextuel (aménagement de l’environnement, charge de travail, dissonance émotionnelle, pénibilité, autonomie, instabilité des environnements,…). Les processus étudiés sont des processus intra-groupes (modèles mentaux partagés, mémoire transactive, identité sociale,…), interindividuels (comparaison sociale,…)et intra-individuels (processus de régulation des émotions, de coping, motivationnels,…). Les effets de ces processus sont examinés tant au niveau des performances (professionnelles, académiques, créatives, cognitives,…), qu’au niveau de variables affectivo-motivationnelles (satisfaction, perception de soi, bien-être, stress, burnout, engagement,…), ces dernières pouvant en effet médiatiser les effets des facteurs envisagés sur les performances individuelles et/ou collectives.

Interactions dans les environnements numériques et socio-techniques

L’objectif de ce programme de recherches est d’étudier les interactions entre humains (interactions sociales) et les autres éléments d’un système (interactions homme-machine notamment) dans des environnements numériques et socio-techniques. La première approche s’intéresse à l’analyse des processus d’apprentissage et à leur amélioration en agissant sur ces deux formes d’interactions. Premièrement, le rôle des interactions entre pairs, entre apprenants et enseignants et plus généralement de la coopération, est examiné. Deuxièmement, l’impact des modes de présentation de l’information pédagogique sur la qualité des apprentissages est étudié. Ces travaux sont réalisés sur la base de supports variés d’apprentissage (diaporamas, modules e-learning, vidéos, jeux sérieux, simulateurs, réalité virtuelle, applications multi-écrans synchrones, boîtiers interactifs, etc..). La seconde approche s’intéresse, de manière plus globale, aux effets de ces types d’interactions sur les performances cognitives (efficience, efficacité, etc.) et affectives (flow, expérience-utilisateur, etc.) et ceci sur des tâches variées (production d’idées créatives, réalisation de procédures ….) dans différents environnements numériques (logiciels professionnels, réseaux sociaux, brainstorming électronique, environnements vidéo-ludiques, etc.).