Chargement Évènements

Agenda

Il y a pile 10 ans, en 2011, se déclarait ce qu’on appelle aujourd’hui la « crise de la reproductibilité » en psychologie, à la faveur d’une fraude scientifique monumentale (l’affaire « Stapel ») et de la publication d’un article discutable sur la précognition dans une revue prestigieuse (Bem, 2011). Où en est-on en 2021 ? Après une brève remise en contexte historique et conceptuelle, cette intervention vise d’abord à faire le point sur les pratiques qui ont conduit à cette crise, ce qu’on désigne sous le terme générique de « p-hacking ». Elle vise ensuite à exposer les dispositifs mis en place pour sortir de la crise, que ce soit au niveau des individus, des revues ou plus généralement de la communauté scientifique. En particulier, la pratique du pré-enregistrement des études sera discutée.

Détails

Date :
mai 20
Heure :
14 h 00 min - 16 h 00 min